profondément


profondément

profondément [ prɔfɔ̃demɑ̃ ] adv.
• déb. XIIIe; de profond
D'une manière profonde.
1 (Concret) Loin de la surface. Pénétrer profondément. Profondément enfoui. Par métaph. Idée profondément ancrée, enracinée.
2Dormir profondément, intensément (cf. À poings fermés). Saluer profondément, en s'inclinant. Respirer profondément, à fond.
3(Abstrait) En allant au fond des choses. Réfléchir profondément.
4D'une manière intérieure. Être profondément convaincu de qqch. intimement, viscéralement. De façon intense et durable. Aimer profondément. « Obscur se fait nécessairement celui qui ressent très profondément les choses » (Valéry). vivement.
5Extrêmement. C'est profondément différent. 1. bien, foncièrement. Être profondément vexé, ému, touché.
⊗ CONTR. Peine (à), superficiellement. Légèrement, peu.

profondément adverbe À une grande profondeur, loin de la surface : Creuser profondément le sol. D'une manière qui va au fond des choses, qui pénètre loin intérieurement : Idée profondément ancrée dans la tête. D'une manière intense et durable : Dormir profondément. D'une manière extrême, vive : Être profondément déçu.profondément (synonymes) adverbe À une grande profondeur, loin de la surface
Contraires :
- à peine
- guère
- peu
D'une manière qui va au fond des choses, qui pénètre...
Contraires :
- légèrement
D'une manière intense et durable
Synonymes :
- à fond
- intensément
D'une manière extrême, vive
Synonymes :
- entièrement
- extrêmement
- foncièrement
- sérieusement
Contraires :
- à demi
- à moitié
- médiocrement
- un peu

profondément
adv.
d1./d De façon profonde. Profondément enterré.
d2./d Fig. à un haut degré.

⇒PROFONDÉMENT, adv.
D'une façon profonde.
A. —Dans le domaine concr. [Corresp. à profond I A, II et à profondeur I]
1. Loin de la surface, de l'orifice, des bords; en allant jusqu'au fond; à une grande profondeur.
a) [Dans le sens vertical] Creuser profondément; profondément enfoui, enseveli. Les vignes, les cerisiers, etc. ne craignent pas d'avoir leurs tiges enterrées un peu profondément (Voy. La Pérouse, t.1, 1797, p.213). Il m'importait de découvrir son cachot, je le découvris: il était enfoncé profondément dans la terre (JANIN, Âne mort, 1829, p.157). Je plongeai, dûment entraîné, profondément, et ne reparus à la surface qu'après avoir sorti de l'escarcelle une agate onyx et deux chrysoprases (GIDE, Thésée, 1946, p.1424).
b) [Dans un autre sens, notamment horizontal] À tâtons, il traversa la chambre et vint jusqu'à la fenêtre profondément encaissée dans les lambris (DUHAMEL, Nuit St-Jean, 1935, p.113). Si le Nil a été franchi nous nous enfonçons, à chaque pas, plus profondément, dans l'épaisseur du désert d'Arabie (SAINT-EXUP., Terre hommes, 1939, p.232).
c) Très avant dans une épaisseur. Entrer, pénétrer profondément dans qqc.; profondément enfoncé, enraciné. Dans les oiseaux, les glandes sébacées sont peu visibles, et situées plus profondément sous la peau (CUVIER, Anat. comp., t.2, 1805, p.575).
P. métaph. Profondément ancré, enfoncé, enraciné, gravé, imprimé dans l'âme, dans le coeur, dans la mémoire. C'est dans la jeunesse (...) que l'esprit a toute l'appréhension nécessaire pour saisir les choses abstraites, et que leur connaissance se grave plus profondément dans la mémoire (SÉNAC DE MEILHAN, Émigré, 1797, p.1578).
2. En se penchant très bas. Saluer profondément:
♦ C'en est assez, s'écria l'empereur, d'une voix tonnante; sortez. Je ne me fis pas répéter cet ordre; je m'inclinai profondément, et je m'avançai vers la porte...
GENLIS, Chev. Cygne, t.1, 1795, p.136.
B.P. anal. [Corresp. à profond I B et à profondeur I] D'une manière profonde. Il tomba dans une douce rêverie; bientôt ses yeux appesantis se fermèrent, et il s'endormit profondément (GENLIS, Chev. Cygne, t.3, 1795, p.132). Elle (...) se tourna vers sa servante qu'elle regarda longuement, profondément (REIDER, Mlle Vallantin, 1862, p.180). Respirer profondément. Son nez couleur de truffe aspirait profondément les émanations parfumées (GAUTIER, Fracasse, 1863, p.24).
C. —Dans le domaine abstr. [Corresp. à profond I C et à profondeur II]
1. En allant au fond des choses et de façon intense. Méditer, réfléchir profondément. L'idée de faire le malheur de cette créature céleste le fit penser profondément (BALZAC, Annette, t.2, 1824, p.137). L'entendement, comme l'a dit profondément Leibnitz, est inné à lui-même (COUSIN, Hist. philos. XVIIIes., t.2, 1829, p.389).
2. P. ext. D'une façon intense. Synon. extrêmement, grandement. Profondément attaché, convaincu, déçu, dégoûté, ému, étonné, heureux, reconnaissant, surpris, touché, vexé; profondément différent; aimer, désirer, s'ennuyer, mépriser, ressentir, sentir profondément. Le silence régnait si profondément autour de lui, que bientôt il s'aventura dans une douce rêverie (BALZAC, Peau chagrin, 1831, p.27). La mort de Feuillebois affecta profondément Gaspard Fontcroix (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p.218). Il avait été profondément intéressé aussi, un soir, par le métier d'hôtelier, qu'il trouvait un des plus humains de tous (FARGUE, Piéton Paris, 1939, p.209).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Ca 1225 «en s'inclinant très bas» (GAUTIER DE COINCY, Miracles de Nostre Dame, éd. V. F. Koenig, II Mir. 11, 277, t.4, p.11); 2. 1358-59 «à une grande profondeur» (Comptes munic. de Tours, éd. Delaville Le Roux, I, 42 ds Fonds BARBIER: XVII toise de lonc profondement); 3. ca 1380 fig. «en allant au fond des choses» (JEAN LEFEVRE, la Vieille, éd. H. Cocheris, I, 270). Dér. de profond; suff. -ment2. Fréq. abs. littér.:4213. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 5616, b) 6819; XXes.: a) 5371, b) 6241.

profondément [pʀɔfɔ̃demɑ̃] adv.
ÉTYM. V. 1220, profondement; de profond.
D'une manière profonde.
———
I (Concret).
1 Loin de la surface, verticalement. || Creuser profondément la terre. || Pénétrer profondément (→ Effondrer, cit. 1). || Profondément enfoui, enseveli (cit. 11). || Plonger profondément (→ Fond, cit. 8).Par métaphore. || Idée profondément ancrée, enracinée.
2 Loin de la surface, de l'orifice (dans quelque direction que ce soit). || L'eau avait profondément creusé la falaise (cit. 3). || Le harpon (cit.) entrait profondément dans la chair. Avant. || Profondément échancré.Par métaphore. || Profondément marqué (→ Oie, cit. 7), gravé dans l'âme (→ Injustice, cit. 7).
3 Par anal. Littér. || Un ciel profondément noir ( Profond, I., B.).
Dormir profondément (→ À poings fermés; et aussi bercer, cit. 2).
4 ( Profond, I., C.). En se penchant très bas. || Saluer profondément, en s'inclinant, en faisant la révérence.Jusqu'au fond (des poumons). || Aspirer, respirer profondément (→ Inhalation, cit. 2).
———
II (Fin XIVe). Abstrait. ( Profond, II.).
1 En allant au fond des choses. || Réfléchir profondément (→ Honneur, cit. 19). || « Comme dit Hegel si profondément… » (→ Extériorité, cit. 2).
Vx. À fond. || Il sait profondément le ménage (cit. 1) de la campagne.
2 D'une manière intérieure (→ Manie, cit. 7). || Être profondément convaincu de qqch. Intimement. || Vouloir, souhaiter profondément, intérieurement.De manière inconsciente. Inconsciemment.
3 De façon intense et durable. || Aimer profondément. || Être profondément attaché à… Vivement. || Sentir profondément les injures (→ Bilieux, cit. 3).
1 Plus on plaît généralement, moins on plaît profondément.
Stendhal, De l'amour, Fragments divers, 43.
2 Obscur se fait nécessairement celui qui ressent très profondément les choses et qui se sent en union intime avec ces choses mêmes. Car la clarté cesse à quelques coudées de la surface.
Valéry, Mauvaises pensées, p. 15.
4 ( Profond, II., 3.). Extrêmement, fortement. || Se différencier (cit. 5) profondément. || Profondément différent. Bien, foncièrement. || Troubler (→ Apercevoir, cit. 22), étonner, choquer profondément qqn. || S'altérer (cit. 9) profondément. || Être profondément vexé, navré (cit. 4), étonné (→ Béer, cit. 14), ému, touché… || Le Français est profondément non conformiste. → Antitotalitaire, cit.
CONTR. Peine (à), superficiellement. — Légèrement, peu.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • profondément — Profondément. adv. Bien avant, D une maniere profonde. Il se dit dans le propre & dans le fig. Creuser la terre trop profondement. un arbre profondement enraciné. saluer profondement quelqu un. il a cela gravé profondement dans le coeur …   Dictionnaire de l'Académie française

  • profondement — Profondement, Alte. Juger plus profondement, Arcanius aliquid iudicare …   Thresor de la langue françoyse

  • profondément — (pro fon dé man) adv. 1°   Bien avant. Un arbre profondément enraciné. •   À mesure que l on descend plus profondément, BUFF. Min. t. II, p. 229. •   Un manoir dans les bois ! Trouvez le moi bien sombre.... Dans le silence et l ombre Caché… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PROFONDÉMENT — adv. Bien avant, d une manière profonde. Il se dit au propre et au figuré. Creuser la terre trop profondément. Un arbre profondément enraciné. Saluer profondément quelqu un. Dormir profondément. Il a cela gravé profondément dans le coeur. Méditer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PROFONDÉMENT — adv. Bien avant, d’une manière profonde. Il se dit au propre et au figuré. Creuser la terre profondément. Un arbre profondément enraciné. Saluer profondément quelqu’un. Dormir profondément. Il a cela gravé profondément dans le coeur. Méditer… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • profondément — adv. (physiquement) : prèvan (Saxel), hyêê (Albanais.001), profon (Arvillard). E. : Près. A1) profondément, intensément, (moralement) : profondamê (001), byê <bien> (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • profondément — фр. [профондэма/н] глубоко см. также profond …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • Profondément réactionnaire — Réaction (politique) Une réaction désigne la politique prônant et mettant en œuvre un retour à une situation passée réelle ou fictive, révoquant une série de changements sociaux, moraux, économique et politiques. Un partisan de la réaction est… …   Wikipédia en Français

  • profondément calme — фр. [профондэма/н кальм] с глубоким спокойствием …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • profondément tragique — фр. [профондэма/н тражи/к] глубоко трагически …   Словарь иностранных музыкальных терминов


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.